10Oct2018Le Big Hack : la micropuce à l’effet de bombe !Près de 30 sociétés américaines dont les firmes géantes Apple et Amazon sont victimes d’une attaque hardware dont le héro est une micropuce d’origine chinoise.

Une enquête publiée par le magazine américain Bloomberg Businessweek à la date du 4 Octobre 2018 vient d’annoncer l’attaque du siècle qui a incroyablement « échappé » aux systèmes de sécurité informatiques de grandes firmes américaines.

L’enquête annonce la présence d’un corps malveillant, à savoir une micropuce, dans des machines appartenant à de grandes sociétés américaines. Avec une taille inférieure à un grain de riz, cette micropuce a pu passer inaperçue et s’infiltrer dans les systèmes informatiques de 30 entreprises américaines. 

La grande nouvelle est qu’Apple et Amazon apparaîtraient dans la liste de ces 30 firmes en plus de systèmes gouvernementaux ! Quant à l’origine de cette micropuce, selon Bloomberg, est bien chinoise !

Sachant que les serveurs des firmes américaines proviennent du constructeur chinois Supermicro, les affirmations de Bloomberg concernant la source de cette attaque s’orientent vers les sous-traitants travaillant pour le compte de Supermicro.

Une idée d’espionnage qui ne peut être que révolutionnaire, surtout que toute l’attention est focalisée sur les systèmes malveillants software.

Bloomberg affirme que l’Armée chinoise de libération du peuple (APL), dont la spécialité est le hacking matériel, est derrière ces attaques. En contrepartie, Apple, Amazon mais aussi Supermicro démentent cette affaire de micopuce malveillante jusqu’à l’heure actuelle.

Nom
Entreprise
Email
Telephone
Message
Envoyer